• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Moyens de chauffage électrique


Chauffage ohmique

Cette technique encore appelée chauffage par conduction électrique est adaptée au cas de solutions contenant des ions.

Elle consiste à faire passer directement le courant dans le produit à chauffer.
La résistance électrique du système est alors la résistance du produit lui-même qui est directement chauffé par effet Joule.

Ce mode de chauffage s'applique particulièrement bien aux produits délicats ou bien très visqueux. La chaleur étant générée au coeur du produit, cette technique permet de s'affranchir de tous les problèmes liés à la présence de paroie chaude (gratinage, encrassement des parois, hétérogénéïté de température, etc.... Le produit est ainsi mieux préservé.

Applications:
- chauffage de solutions conductrices
- liquides thermo sensibles
- fluides visqueux

Tube à passage de courant

Un courant électrique traverse un conducteur en forme de tube. Par effet Joule un dégagement de chaleur se produit, qui échauffe le fluide contenu.

Applications:
- tous fluides chauffés dans un échangeur traditionnel

Avantages:
- inertie thermique réduite
- densité de flux thermique allant de 0,1W/cm2 à 350W/cm2
- réduction des points chauds

A induction

Le fluide à chauffer circule dans un tube d'acier inoxydable amagnétique, enroulé sur un seul rang et constituant le secondaire d'un transformateur électrique en court-circuit.
Soumis à un champs magnétique variable, il se développe au sein du conducteur des courants électriques induits appelés courants de Foucault qui dissipent de la chaleur par effet Joule.

Cette technique peut aussi être employée sous la forme d'un thermo plongeur inductif (TPI).
Dans ce cas, un inducteur solénoïde est plongé dans un bain conducteur qui est chauffé par induction.
Le TPI peut s'adapter à des cuves existantes et convient particulièrement aux procédés discontinus.

Applications:
- liquides thermo sensibles
- fluides visqueux
- régénération de charbons actifs

Par infra-rouges

Applications:
- traitement de surface

Par micro-ondes

Avantages:
- chauffage à coeur de pièces moulées
- rendement énergétique supérieur




©Copyright 2013-2019. Droits réservés