• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Chauffage par induction

Sommaire de la page:

Voir aussi ...

Le chauffage par induction s'applique aux matériaux conducteurs.
On place l'élément à chauffer dans un champ magnétique variable. Il se développe des courants de Foucault au sein du matériau qui provoquent son échauffement par effet Joule.
L'élément à chauffer peut être une masse solide ou liquide.
Le rendement énergétique atteint 90%.

Le chauffage peut être:
- direct (la chaleur se développe au sein même de la masse à chauffer)
- indirect (c'est l'enveloppe du récipient qui est chauffée par induction)

En induction directe la masse liquide peut être une solution aqueuse de sel ou d'acide, ou bien un métal fondu.
La densité de puissance peut atteindre 6kW/litre.
La source de champ magnétique peut se présenter sous la forme d'un élément plongeant dans le liquide.

En chauffage indirect, le récipient doit être métallique éventuellement revêtu.
Le flux thermique peut atteindre 9W/cm2.
En raison de la faible inertie thermique de ce mode de chauffage, se méfier des chocs thermiques en particulier pour les aciers revêtus.

Avantages:
Permet d'atteindre des températures de fonctionnement élevées.
Faible inertie thermique qui permet une régulation précise de la température.




©Copyright 2013-2019. Droits réservés