• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Deshydratation des systèmes frigorifiques

ROLE DU DESHYDRATANT

Les circuits frigorifiques sont équipés de cartouches déshydratantes.
Leur rôle est triple:
- empêcher la formation de givre dans les orifices des régulateurs,
- éviter la formation d'acide par hydrolyse des fluorocarbones
- éviter une dégradation des propriétés de l'huile
- éliminer les acides
- filtrer les impuretés.
La présence d'eau dans le circuit peut être due à la condensation d'air humide avant le remplissage, à l'humidité dans le frigorigène ou dans l'huile.

NATURE ET PROPRIETES DU DESHYDRATANT

Pour remplir ces trois fonctions, les cartouches déshydratantes peuvent contenir 3 types de produits:
- des tamis moléculaires (SILIPORITE de CECA)
- du gel de silice
- de l'alumine activée.
Le rôle du tamis moléculaire est d'abaisser la teneur en eau à des valeurs très basses.
En effet, grâce à leur structure microporeuse tridimentionnelle régulière, seul les tamis moléculaires ont des capacités d'absorption d'eau importante (>10% de leur masse), dans des milieux à très faible teneur en eau (quelques ppm).
Le gel de silice absorbe aussi l'eau, mais ne permet pas d'atteindre des valeurs aussi basses que les tamis moléculaires.
Le gel de silice peut aussi jouer le rôle de liant entre les différents constituants de la cartouche.
L'alumine activée est utilisée pour neutraliser les acides pouvant se former.
PROPRIETES MECANIQUES
Le tamis moléculaire se présente sous forme de billes de 2 à 4mm.
Dans le circuit, les billes de tamis sont soumises à des contraintes mécaniques (vibration, pression,etc...).
Pour éviter la formation de fines particules qui risqueraient de bloquer les pièces en mouvement ou de provoquer des pertes de charge importantes, les billes doivent posséder de bonnes résistances à l'écrasement et à l'attrition en phase liquide.
COMPATIBILITE CHIMIQUE
La compatibilité chimique est la garantie que dans les conditions d'utilisation les trois produits mis en contact (tamis moléculaire, fluide frigorigène et huile entrainée) vont conserver leurs propriétés initiales.
Certaines huiles sont additivées par des composés phosphorés acides qui améliorent leurs propriétés anti-usure.
De telles huiles sont incompatibles avec des cartouches déshydratantes riches en alumine activée et en gel de silice qui progressivement retiendront les additifs acides.
La neutralité des constituants de la cartouche déshydratante vis à vis du lubrifiant doit être vérifiée par un test.




©Copyright 2013-2019. Droits réservés