• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Travailler avec l'acide Nitrique

Présentations commerciales

L'acide nitique (symbole chimique: HNO3) est disponible dans les concentrations suivantes:
- 56-70%
- 70-84%
- 97,5-100%

Matériaux compatibles

Pour des concentrations:
- jusqu'à 95%, l'inox 304L doit être utilisé; l'inox 347 peut être utilisé pour des concentrations entre 52 et 55%
- supérieures à 95%, l'aluminium (type 3003) doit être utilisé. Le titane peuvent être utilisé pour des éléments de pompe.

- pour toutes concentrations l'acier verré ou les revêtements PTFE peuvent être utilisés.

Stockage

Les équipements de stockage doivent pouvoir accepter une légère dépression ou surpression afin d'autoriser une ventilation pour évacuer les vapeurs nitreuses pouvant se dégager.

Précautions d'emploi

Les limites d'exposition à l'acide nitrique sont fixées à:
- 5mg/m3 sur 8 heures
- 10mg/m3 sur 15 mn

L'acide nitrique attaque vigoureusement la plupart des métaux.
L'acide concentré peut provoquer des ignitions spontannées au contact avec des matériaux organiques ou des explosions avec l'hydrogène sulfuré, l'acétone, l'éthanol, les poudres métalliques, ...

Des vapeurs nitreuses toxiques peuvent se dégager au contact de certains métaux (cuivre, zinc et leurs alliages), ou matières organiques (bois, chiffons, papier, ...).

Traitement des épandages

L'épandage d'acide nitrique peut générer des vapeurs nitreuses toxiques. La zone doit être évacuée et si possible ventilée.
Les petites quantités peuvent être diluées avec une grande quantité d'eau.
Ne jamais utiliser d'absorbant combustible tel que de la sciure de bois, mais seulement du sable propre si l'eau n'est pas disponible.
L'acide peut être neutralisé avec de la chaux ou de la soude caustique, mais cela provoque une réaction violente avec émission de grandes quantités de fumées toxiques.

Chaleur de dilution

Le tableau ci-desous donne la chaleur dégagée en kcal par kg de solution initale lors de la dilution jusqu'à la concentration finale.

Concentration initiale (% poids) Concentration finale (% poids)
80% 70% 60% 40% 20% 0%
100% liquide 59 77 93 115 124 126
80% 16 29 47 53 55
70% 6 22 28 30
60% 1 6 8
40% 2 3

Exemple d'application:

La dilution de 1 kg de solution à 70% à 50°C par 2,5kg d'eau à 20°C conduira à une solution titrant:
(70 x 1)/(1 + 2,5) = 20%
La chaleur dégagée est lue dans le tableau (C. initiale= 70% & C. finale= 20%): 28 kcal
Sachant que 1 kcal fournie à 1kg de solution provoque une augmentation de température de 1°C, l'élévation de température de la solution due à la dilution sera donc approximativement de:
28 / 3,5 = 8°C.
Compte non tenu de la chaleur de dilution, la température finale du mélange serait de:
[(1 x 50) + (2,5 x 20)] / (1 + 2,5) = 28,6°C
L'effet de la chaleur de dilution portera la température de la solution finale à près de 37°C.
Si la solution doit être maintenue à une température <30°C, il faudra éliminer:
3,5 * (37 - 30) = 24,5 kcal.
Si le système de refroidissement permet d'éliminer 100kcal/h, l'opération de dilution devra durer près de 15 minutes.




©Copyright 2013-2019. Droits réservés