• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Essai de résilience

Sommaire de la page:

Voir aussi ...

La mesure de résilience donne une représentation de la ténacité du matériau.
L'essai de résilience Charpy est le plus utilisé.
Une éprouvette de section carrée ou rectangulaire, dans laquelle on fait une entaille, est frappée par un mouton (masse) au bout d'un pendule.
Les dimensions de l'éprouvette, ainsi que les conditions de l'essai (masse et vitesse du mouton-pendule) sont rigoureusement normalisées.
On mesure l'énergie nécessaire pour rompre l'éprouvette par la différence des positions de départ et d'arrivée du pendule.
Cette énergie est ramenée à la section de l'éprouvette pour donner la valeur de résilience.
Elle s'exprime habituellement en Joules/cm²
Ces essais peuvent être reproduits à différentes températures pour définir la transition ductile-fragile du matériau.




©Copyright 2013-2019. Droits réservés