• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Conduite des chaudières à vapeur


Sommaire de la page:

Voir aussi ...

Les normes NF32020 et suivantes, concernant la sécurité d'exploitation des générateurs de vapeur ou d'eau surchauffée avec ou sans présence humaine permanente, font, suite à un arrêté ministériel du 1 Février 1993, force de loi.
L'arrêté du 1 février 1993 s'applique aux installations soumises au décret du 2 avril 1926 et dont la puissance est au moins égale à 300kW.
Le décret du 2 Avril 1926 impose que tout générateur, ou ensemble de générateurs, de première catégorie soit placé dans un local distinct des ateliers et séparé par un mur.
Le seul cas de dérogation envisagé concerne les procédés de fabrication imposant la présence du générateur dans le même local.
Le local chaufferie ne peut être occupé que par le personnel en charge de la conduite des générateurs.
Les trois cas suivants relèvent de la surveillance permanente:
- Présence permanente du ou des chauffeurs en chaufferie, ou dans un local intégré au bâtiment de chaufferie.
- Les normes NFE32020 assimilent à la surveillance permanente le cas où le personnel présent en permanence en chauuferie assure:
-- la surveillance et la conduite des générateurs
-- la surveillance, par le biais de dispositifs de contrôle commande situés en chaufferie, de procédés de fabrication situés en dehors de la chaufferie
pour autant qu'il puisse en permanence et en priorité intervenir immédiatement en chaufferie en cas de nécessité.
Dans ce mode de surveillance, le pupitre et les dispositifs de contrôle commande doivent être dans le local chaufferie.
La conformité de l'installation aux normes NFE32020-1 et suivantes doit être vérifiée annuellement par un organisme agréé qui établi un rapport et éventuellement une attestation de conformité que l'exploitant doit annexer au registre d'entretien.
- Dans les grandes installations de combustion, un personnel compétent assure une présence permanente dans une salle de contrôle voisine située dans l'enceinte de l'établissement où sont ramenés tous les appareils de contrôle-commande.
Cette salle de contrôle dispose d'un personnel de permanence affecté à poste fixe (pupitreur), qui assure la surveillance et la mise en sécurité éventuelle des installations.
En cas d'alarme, le pupitreur fait intervenir sur place un personnel compétent.

Les équipements de chaufferie automatiques doivent respecter les prescriptions des textes relatifs aux dispositifs d'alarme et de sécurité supplémentaires pour les appareils à conduite automatique
(arrêté et ciculaire ministérielle du 18 sept 1967 et arrêté ministériel du 9 mai 1978)


©Copyright 2013-2019. Droits réservés