• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Tubes à passage de courant


PRINCIPE

On fait traverser le tube d'échangeur par un courant électrique basse tension (40 à 60v) mais de forte intensité (1000 à 10000A).
La chaleur dégagée par effet Joule dans la paroie du tube est transmise au fluide circulant par conduction.
Les flux thermiques sont généralement de l'ordre de 1W/cm² (pour les produits thermosensibles) à 10W/cm².

AVANTAGES

Faible inertie thermique intéressante si les produits sont thermosensibles ou si le fonctionnement est intermitent.
Les températures de paroie peuvent être plus élevées que ce que permettent les fluides caloporteurs.
Construction mécanique simplifiée de l'échangeur permettant de minimiser le risque de fuite de produits toxiques.

INCONVENIENTS

Coût élevé de l'installation et de l'énergie.

REALISATION

Le ou les tubes de l'échangeur sont enfermés dans une enceinte isolée thermiquement de l'extérieur.
Les extrémités des tubes sont raccordées aux bornes d'un transformateur redresseur fournissant le courant continu basse tension.
Les tubes peuvent être de section circulaire, oblongue ou trilobée pour varier le rapport surface d'échange/volume de fluide.
Les tubes obligatoirement métalliques, peuvent être en inox, alliages de nickel...


©Copyright 2013-2019. Droits réservés