Suppression des sources d'inflammation
Aller au contenu principal Accéder aux Rubriques
  • Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Suppression des sources d'inflammation

Etincelles d'origine électrique

Panneau d'interdiction des appareils électronique en zone ATEXLes étincelles d'origine électrique sont surtout des étincelles de rupture qui se produisent lorsqu'un circuit électrique est ouvert. Leur intensité est proportionelle à l'intensité électrique en circulation avant l'ouverture. Elle est donc d'autant plus importante que la tension d'alimentation est basse. L'alimentation en très basse tension des appareils consommateurs, n'est donc pas un moyen de prévention vis à vis de ce risque.
Il a été observé qu'un téléphone portable porté à la ceinture d'un automobiliste peut enflammer le carburant dont celui-ci est en train de remplir son réservoir à une station service.

Etincelles d'origine électrostatique

L'accumulation de charges électrostatiques se produit surtout lors de chocs et de frottements entre deux corps dont un au moins est isolant. Les circonstances les plus courantes sont:
  • l'écoulement d'un liquide isolant dans une canalisation (métallique ou non)
  • la chute de liquide dans un récipient
  • l'écoulement de gaz chargé de particules ou de gouttelettes
  • les frottements mécaniques divers (courroies, feuilles, ...)
Ces accumulations de charge peuvent être limitées par:
  • l'augmentation de la conductivité des corps isolants (celle-ci devrait être >1010(Ω.cm)-1)
  • le remplissage en source ou par tube plongeant (le remplissage en pluie est interdit pour les liquides inflammables)
  • la réduction des frottements
  • les liaisons équipotentielles et la mise à la terre des éléments métalliques des installations (résistance <1mégohm)

Décharges électrostatiques

Flamme ou éléments incandescents

La présence de flamme nue est à proscrire dans toute zone présentant un risque de présence de substance inflammable; ceci inclu:
  • les fumeurs
  • les travaux mettant en oeuvre des chalumeaux, des postes de soudure, des meuleuses ou disqueuses
Panneau d'interdiction des flammes nuesSi malgré tout des travaux "à feu" sont nécessaires, des mesures compensatoires doivent être prises telles que:
  • bachage de confinement autour de la zone de travaux pour limiter la dispersion de particles incendescentes
  • l'installation de détecteurs de gaz à proximité des travaux pour prévenir d'une présence éventuelle d'une atmosphère inflammables

Surfaces chaudes

Au delà d'une certaine température, toute substance peut s'enflammer spontanément sous l'action de la chaleur même sans contact direct avec une source d'ignition. C'est la température d'auto-inflammation.
Certaines substances ont une température d'auto-inflammation très basse comme CS2 (110 °C).
L'éthanol à une température d'auto-inflammation de 365 °C.

Si une surface atteint cette température d'auto-inflammation elle peut devenir la cause de l'inflammation de la substance présente.
Ces surfaces doivent être calorifugées, mais de manière qu'aucun gaz ou vapeur ne puisse entrer à leur contact (adhérant à la surface à protéger, mousse à cellules fermées, balayage inerte dans le calorifuge ...).

Foudre

La foudre est une décharge électrique entre le sol et l'atmosphère. Elle peut frapper:
  • des structures de batiments
  • des capacités de stockage
  • des tuyauteries
  • des équipements électriques
  • ...
Le courant électrique très intense qui est généré s'écoulant vers la terre provoque des échauffements importants:
  • le long de tuyauteries
  • entre des conducteurs mal isolés ou en contact imparfait
  • au travers d'un mauvais conducteur 
La prévention de ce risque passe par l'installation d'équipements de protection (des paratonnerres) visant à détourner la foudre des équipements sensibles.

Réactions exothermiques

Une réaction exothermique dégage une chaleur qui élève la température du milieu où elle se produit. Si ce milieu contient un combustible et et qu'un comburant est présent, la température peut devenir telle qu'une inflammation dite "spontanée" peut se produire. La réaction exothermique initiale peut-être:
  • une fermentation de végétaux (foin paille, ...)
  • une oxydation par l'oxygène de l'air (huiles, métaux très divisés)
  • une polymérisation (huiles siccatives, styrène, ...)
  • une décomposition (engrais à base de nitrates, ...)
  • ...

Etincelles d'origine mécanique

Les chocs sur des éléments métalliques peuvent émettre de fines particules portées à haute température. Cependant leur énergie est généralement trop faible pour initier une inflammation. Par contre si ces particules sont métalliques, en présence d'oxygène elles brûlent, et l'énergie de cette combustion peut être suffisante pour enflammer une substance combustible.

Sources

  • Les mélanges explosifs - INRS ED 911

©Copyright 2013-2020. Droits réservés