• Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Granulométrie


Un milieu granulaire, une poudre, sont des termes qui désignent une collection de particules solides hétérogènes. On peut caractériser les particules par:
 - leur forme
 - leur taille

Les formes des particules

Pour caractériser la taille et la forme des particules non sphériques, on utilise deux notions :
 Le diamètre équivalent qui correspond au diamètre d’une sphère qui possèderait une caractéristique identique à celle de la particule (son volume, sa surface, sa surface projetée, son périmètre ...).
 Le facteur de sphéricité (Ψv) qui est le rapport entre la surface de la sphère ayant le même volume que la particule, et la surface de la particule. Cette notion permet de quantifier l’écart de la forme de la particule à la sphère. D’autres facteurs de sphéricité peuvent être également définis.

Répartition granulométrique

Une population de particules peut présenter une diversité de tailles plus ou moins grande. Quelles que soit la technique de mesure utilisée, les moyens  employés pour représenter de manière synthétique la taille des particules composant cette population sont identiques:
 - des histogrammes
 - des courbes de répartition cumulée
 - des diamètres moyens ou de distribution
 - ...
Cependant, la forme des grains influe sur le résultat de la mesure. Ainsi une particule lamellaire apparaitra comme une particule  de taille différente selon qu'elle est mesurée par un appareil à sedimentation ou un appareil à diffraction laser. Aussi il est toujours important de préciser la technique de mesure pour présenter un résultat.
 La population peut être exprimée en nombre d'individus, ou bien en volume (ou en masse). Ces deux expressions sont très différentes; en effet les individus de faible taille même nombreux peuvent représenter un volume (ou une masse) plus faible qu'un faible effectif de grosses particules. Le plus souvent l'expression en volume (ou en masse) sera mieux adaptée aux préoccupations industrielles., 

Histogramme

C'est la représentation naturelle d'une analyse par tamisage. L'histogramme donne la proportion de particules présentes dont la taille est comprise entre deux valeurs de diamètre. Les valeurs absolues des proportions dépendent du nombre de classes et de l'interval couvert par chacune d'elles.

Répartition cumulée

La répartition cumulée est une autre présentation graphique de la répartition granulométrique indiquant la proportion de particules dont la taille est inférieure à une valeur de diamètre. Contrairement à l'histogramme à partir duquel elle est construite, la répartition cumulée est peu dépendante du nombre et de la largeur des classes.

Diamètre de distribution

Le diamètre de distribution est tiré de la répartition cumulée. Il est noté D10, D50, D90, ... et signifie que 10%, 50%, 90% de la population de particules observées possède un diamètre inférieur à cette valeur. Le diamètre pour lequel il ya autant de particules plus petites que de particules plus grosses (D50) est le diamètre moyen de la population.

Largeur de distribution

Elle peut être caractérisée par l'écart-type de la distribution de manière analogue à toute distribution statistique, ou bien plus commodément par un paramètre appelé SPAN qui est le rapport (D90 - D10)D50

©Copyright 2013-2019. Droits réservés