Aller au contenu principal Accéder aux Rubriques
Avertissement au visiteur! × Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère très général fait qu'elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Aussi toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être validé par un expert compétent.

Travailler avec l'acide Phosphorique

Formes commerciales

L'acide phosphorique est disponible à des concentrations de:
- 75, 80, 85, ou 87% de PO3
- 105% de PO3 (super phosphorique)
- 115% (polyphosphorique)

Stockage

Les solutions commerciales d'acide phosphorique peuvent cristalliser à température ambiante à partir des températures suivantes:

%H3PO4 Température (°C) de cristallisation Nature de la phase solide
75 -17,5 H3PO4,½H2O
80 +4,6 H3PO4,½H2O
85 +21,1 H3PO4,½H2O
90 +28,8 H3PO4,½H2O
95 +24,7 H3PO4
100 +42,4 H3PO4
105 +16 H3PO4

L'acide à 115% ne cristallise pas mais devient visqueux à basse température. Il doit être maintenu à température >75°C pour qu'il soit facilement manipulable.

Pour des concentrations < ou = à 75%, l'acide phosphorique peut être stocké en extérieur sans moyen de réchauffage.
La température de la surface chauffante en contact avec l'acide ne doit pas excéder 100°C pour éviter une corrosion excessive. Ceci exclu le chauffage par un serpentin de vapeur immergé.

Matériaux de construction

L'acier au carbone ou l'inox 304 sont corrodés par l'acide phosphorique.
L'inox 316 peut être utilisé pour des températures <100°C ainsi que l'acier revêtu de caoutchouc ou la résine polyester pour des températures <80°C.
Les joints à base de PTFE peuvent être employés.

Précautions d'utilisations

La dilution d'acide par de l'eau dégage une importante quantité de chaleur qu'il faut pouvoir éliminer.
Le contact d'acide phosphorique avec la peau provoque des irritations et des brûlures.
L'ingestion provoque de nausées, vomissements et diarrhées.
L'administration américaine (OSHA) indique des limites d'exposition de 1mg/m³ en moyenne et 3mg/m³ sur une courte durée.
Bien que l'acide phosphorique ne soit pas inflammable, il peut réagir avec les métaux pour dégager de l'hydrogène qui peut lui-même provoquer explosions et incendies.
Les épandages doivent être pour la plus grande part absorbés avec du sable. Le reste peut être neutralisé avec de la chaux ou de la soude. attention cependant, l'action d'une base dégage une grande quantité de chaleur et une grande quantité d'eau doit être ajoutée.


Accueil | Contact | Auteur | Plan du site
©Copyright 2013-2021. Droits réservés