Choix d'une forme de trémie
  • Avertissement au visiteur!
    • Les informations contenues dans ces pages se veulent aussi exactes que possible et vous sont proposées en toute bonne foi. Cependant leur caractère est très général et elles peuvent être inappropriée dans une situation particulière. Toute application, choix ou décision qui en découlerait doit impérativement être préalablement validée par un expert compétent.

Choix d'une forme de trémie


De la forme de la trémie dépendra le type d'écoulement observé dans le silo. On distingue principalement:
 - l'écoulement en masse
 - l'écoulement en cheminée
L'écoulement en masse sera toujours préféré, mais pour les solides s'écoulant difficilement, il conduit à des angles de trémie très aigüs et des silos très élevés, coûteux à réaliser et à installer. On recherchera donc d'abord si un écoulement en cheminée est acceptable.
Un écoulement en cheminée aura pour conséquence:
 - la présence de zones d'éboulement favorisant l'écoulement des grosses particules au détriment des petites
 - des différences de temps de séjour entre le produit situé près des parois et le produit proche du centre
Il pourra être accepté si:
 - la granulométie est homogène et donc une ségrégation des particules n'est pas redoutée
 - le produit n'évolue pas avec le temps de stockage

Géométrie de trémie

Schéma des différentes formes de trémie

a-Trémie conique

Sans doute la forme la plus classique, car la plus économique à construire. La forme cylindrique permet une plus grande résistance à la pression interne.

b-Trémie en forme de coin

Elle forme avec la trémie conique les deux modèles qui ont servi de base pour les études de coulabilité, debit de décharge, .... Cette forme permet un écoulement en masse pour des pentes plus faibles qu'avec une trémie conique. Cependant la forme parallélépipédique favorise la formation de zones mortes dans les angles.

c, d-Variantes de trémie en coin

Ces géométries visent un compromis entre la trémie conique et la trémie en coin. La possibilité de zones mortes est réduite.

e-Trémie pyramidale


Pente de la paroi

Les travaux de A.W. Jenike (Storage and Flow of Solids, Bulletin 123, University of Utah Engineering Station, 1964 revisé en 1976) ont permis de conclure que l'angle requis pour permettre un écoulement du solide le long de la paroi de la trémie dépend de:
  • la friction des particules sur la paroi (angle de friction sur la paroi)
  • la friction des particules entre elles (angle de friction interne)
  • la géométrie de la trémie
Ils sont résumés dans les graphes ci-joints. Diagramme permettant de déterminer la pente d'une trémie coniqueDiagramme permettant de déterminer la pente de la paroi d'une trémie en coin

Si la pente de la paroi est insuffisante, un écoulement en cheminée s'établira.


©Copyright 2013-2019. Droits réservés